saint francois guadeloupe Le 5 mars 2002 la mairie de Saint-François recevait cette lettre émanant de la Direction des services vétérinaires. Qu'a entrepris la commune à la suite de cette offre? Rien, sinon faire payer un droit journalier de 6€  aux non sédentaires. Non seulement de nombreux commerces ambulants pour ne pas dire la quasi totalité se trouvent en situation irrégulière et n'ont jamais eu de contrôles mais La municipalité laisse à qui le veut la possibilité de s'installer comme restaurateur sédentaire sur le domaine public sans être déclaré ni auprès du registre du commerce, ni auprès des services sanitaires. Sans faire d'effort de mémoire, chacun peut en nommer une dizaine dans ce cas. Ceci dit rien n'empêche les services sanitaires, les douanes et l'inspection du travail de faire leur boulot sans l'aval de Monsieur le maire.

 

 

ACCUEIL    •  COUPS DE GUEULE